Le maquillage à l'aérographe

Le maquillage à l'aérographe est un maquillage vaporisé sur la peau à l'aide d'un pistolet aérographe, plutôt qu'avec une éponge, une brosse ou les doigts, comme le veut l'usage traditionnel. Ce type de maquillage est populaire au cinéma, au théâtre et dans le monde des cosmétiques : des dispositifs conçus pour l'usage cosmétique personnel à la maison sont disponibles. Les systèmes d’aérographie conçus à ces fins sont généralement plus petits et fonctionnent à une pression plus faible que les systèmes utilisés dans les applications industrielles. La technique a d'abord été utilisée en 1925 sur les acteurs du film Ben Hur où les maquilleurs utilisent un pistolet aérographe pour appliquer le maquillage à une grande distribution. Le maquillage par aérographe a depuis gagné en popularité dans l'industrie du divertissement.

Le maquillage à l'aérographe devient populaire avec l'avènement de l'art vidéo et la télévision haute définition (HD). La poudre traditionnelle ou le maquillage à base liquide faisant ressortir les pores et les rides à l'écran, on leur préfère le maquillage vaporisé, qui connecte la peau avec des millions de gouttelettes de formule. L'effet obtenu par vaporisation est naturel et simple si appliqué correctement, beaucoup moins lourd que le maquillage traditionnel. Le maquillage à l’aérographe tient également plus longtemps que le fond de teint liquide ou en poudre, avec une application qui tient jusqu’à 24 heures. L'aérosol peut être utilisé pour couvrir un chaume chez les hommes. Le maquillage à l’aérographe est également utilisé pour l’ombre à paupières, le fard à joues, le dessin des sourcils et des lèvres. Il peut être appliqué en couches, ombragé, mis en évidence, ou bien profilé. En termes d'hygiène, l'aérosol est supérieur, du fait que l'artiste n’a jamais de contact direct avec la peau. Il est également plus rapide, si réalisé par un artiste professionnel.

Des effets fantaisistes ou des effets spéciaux peuvent être appliqués au pochoir ou créés à main levée.

Le maquillage à l’aérographe utilise une technique à main levée pour appliquer le maquillage, en variant des paramètres tels que la distance et la force PSI (pression d'air) pour produire certains effets. Les maquilleurs à l’aérographe utilisent soit un mouvement circulaire ou un mouvement avant-arrière avec le pistolet à air lors de l'application. L’aérographe à action double et l’aérographe à action simple peuvent tous deux être utilisés pour le maquillage et nécessitent des techniques légèrement différentes.

Un aérographe à action double permet à l'utilisateur de contrôler la pression d'air en appuyant sur la gachette avec l'index et en tirant vers l'arrière. Cela aspire l'air provenant du compresseur ; plus la gâchette est enfoncée, plus le maquillage est libéré. L'avantage d'utiliser un aérographe action double, c'est l'utilisation de l'air comme guide avant de laisser le maquillage passer à travers la buse. L'air est également utilisé pour faire sécher le maquillage après application. Cette technique permet également le mélange de deux pigments différents dans la coupe, où un fin courant d'air circule.

Un aérographe à action simple est relativement plus facile à utiliser : en appuyant sur la gachette, un ratio fixe de maquillage et d'air est libéré. Toutefois, afin d'obtenir différents niveaux de couverture et de détail, les paramètres de la buse doivent être modifiés entre les applications.